Masque ultrafiltrant (FFP2)

Masque ultrafiltrant (FFP2)
Masque ultrafiltrant (FFP2) ; disponible au magasin

Champs d'application

Mesure de base (selon germe en cause et en circonstance particulière; voir ci-dessous Quand?)

Mesures spécifiques AIR, STRICT, PROTECTION 

Pourquoi ?

Interrompre la transmission d’agents infectieux aéroportés et aérosolisés et prévenir 
  • L’infection chez le collaborateur par inhalation de microparticules contaminées dans les voies respiratoires basses
  • L’infection chez le patient immunosupprimé par inhalation de microparticules contaminées dans les voies respiratoires basses

Quand ?

Dans le cadre des mesures de base 
  • Porté par le collaborateur en cas de soins / d’intervention sur les voies respiratoires avec un risque d’aérosolisation des sécrétions respiratoires, selon les procédures de soins qui le requièrent et selon le germe en cause (agents infectieux-maladies, syndromes)
Dans le cadre des mesures spécifiques AIR, STRICT 
  • Porté par le collaborateur pour entrer dans la chambre
  • Porté par le patient hors de sa chambre (voir commentaire ci-dessous)
Dans le cadre de la mesure spécifique PROTECTION
  • Porté par le patient hors de sa chambre

Considérer l’usage du lit de transport protégé, notamment lorsque le masque ultrafiltrant n'est pas disponible (il n'existe pas de taille enfant) ou ne peut être porté de manière appropriée par le patient

Comment ?

Dans le cadre des mesures de base le masque ultrafiltrant est revêtu pour le soin à risque d’aérosolisation

Dans le cadre des Mesures spécifiques AIR; STRICT le masque est revêtu avant d’entrer dans la chambre et est retiré après en être ressorti
  • Le masque ultrafiltrant est disponible à l’extérieur de la chambre de même qu’un support poubelle à couvercle pour son élimination à son retrait

Dans le cadre de la mesure spécifique PROTECTION le patient revêt le masque avant de sortir de la chambre

 Le masque ultrafiltrant est / doit 
  • Être prélevé directement de son emballage original avant d’être revêtu
  • A usage unique (une fois retiré – même partiellement - le masque est jeté)
  • Recouvrir le nez, la bouche
  • Etre ajusté sur le nez et sous le menton ; les élastiques de contention sont placés sur la tête et sur la nuque
  • Un test d’étanchéité (fit check) est effectué avant d’entrer dans la chambre du patient en cas de mesures spécifiques AIR et STRICT; de quitter la chambre pour un patient qui est en mesure spécifique PROTECTION ; avant d’effectuer le soin à risque d'aérosolisation pour s'assurer de l'éfficacité du masque
  • Le revêtement et le retrait du masque ultrafiltrant se font à mains nues (excepté en cas de recommandation de circonstance spécifique), qui sont décontaminées selon les indications de l'hygiène des mains

Commentaire

Le masque ultrafiltrant est conçu pour protéger la personne qui inspire l’air à travers le masque; lorsqu’un patient en mesure spécifique AIR ou STRICT revêt le masque ultrafiltrant en dehors de sa chambre, ce masque constitue une barrière contre la dispersion de gouttelettes contaminées lors de l’expirium ou lors de la toux au minimum, mais il ne garantit pas obligatoirement une filtration microparticulaire optimale; pour cette raison les déplacements du patient en mesure spécifique AIR ou STRICT doivent être limités à leur stricte indication médicale

VigiGerme®