Mesure spécifique STRICT - Principes minimaux - Généralités

La Mesure spécifique STRICT est appliquée en complément des mesures de base

Les principes minimaux de la Mesure spécifique énoncés ci-après peuvent faire l’objet de protocoles, de procédures et de recommandations élaborés et détaillés pour la circonstance particulière qui exige sa mise en oeuvre 

Mode de transmission et risque

Agents infectieux potentiellement hautement pathogènes et transmissibles, dont les modes de transmission sont multiples ou mal connus, qui peuvent infecter le patient, le collaborateur, le visiteur et contaminer l'environnement

Champs d’application 

La Mesure spécifique STRICT s’applique sur recommandation du service maladies infectieuses et du service prévention et contrôle de l’infection à des situations infectieuses rares, émergentes, à des agents infectieux hautement pathogènes et transmissibles (agents infectieux-maladies, syndromes)

 

Chez un patient hospitalisé, parfois en consultation ambulatoire selon l'épidémiologie en lien avec l'agent infectieux en cause

Structure d’accueil, d’hébergement 

Chambre individuelle ou regroupement des patients porteurs du même germe obligatoire
  • La porte et la fenêtre de la chambre ou de tout autre local où se trouve le patient sont tenues fermées 
  • La nécessité d’une chambre en pression négative est décidée selon la pathogénicité, la transmissibilité, la résistance du germe en cause

Déplacement du patient hors de sa chambre 

Limité aux strictes indications médicales et sur autorisation du service maladies infectieuses (l'accompagnement par un professionnel médical ou de santé (infrimier, homme/sage-femme est obligatoire)

 

Organisé en concertation avec tous les professionnels concernés par le déplacement (émetteur, récepteur, transport maintenance, etc.)

 

  • Une information appropriée est donnée par les professionnels médicaux et de santé des services cliniques aux collaborateurs internes et externes concernés par le déplacement du patient

Programmation d’examen et d’intervention en fin de programme journalier (en dehors de l’urgence)

 

Le patient porte un masque ultrafiltrant hors de la chambre
 
Le lit ou le fauteuil utilisé pour le transport est décontaminé avant de sortir de la chambre (roues incluses)
  • La literie, le linge et les vêtements sont propres
  • Les pansements sont propres et occlusifs, le cas échéant

La procédure Désinfection des locaux (code rouge) s’applique à tout lieu où le patient a séjourné, indépendamment de la durée de passage ou de séjour

Prescription

Prescription médicale, sous la directive du service maladies infectieuses, pour l’instauration de la Mesure spécifique avec son motif, et pour sa levée

Signalisation

Signalisation visible

  • Sur la porte de la chambre (format porte - pictogramme et équipement de protection) en cas de chambre individuelle ou de regroupement
    • Et étiquette destinée au visiteur 
  • Sur le lit, le fauteuil, la chaise dédiés au patient (pictogramme autocollant apposé sur le bandeau)
  • Sur tout autre support jugé nécessaire et utile par les professionnels en charge du patient (pictogramme autocollant)

Accès à la chambre / à la zone dédiée 

Le nombre de personnes (collaborateur et visiteur) en contact avec le patient et l’environnement dans lequel il se trouve est limité

 

Les coordonnées de toutes les personnes (collaborateur et visiteur) en contact avec le patient sont consignées

 

VigiGerme®